Valeurs

La question de la communication des valeurs dans une entreprise est un sujet qui m’est cher, j’ai d’ailleurs écrit mon mémoire de fin d’études sur ce sujet. Connaissant mon attrait pour ce thème, les fondateurs de Prêt à Recevoir m’ont demandé de mettre en mots les valeurs de leur entreprise.

Ce travail a été réalisé avec Maïlys de Vial.


Nos valeurs

Nous sommes des idéalistes, des vrais. De ceux qui veulent changer le monde, l’économie, et pourquoi pas notre rapport au travail. Comme nous sommes aussi réalistes, nous commençons humblement en essayant de faire notre métier aussi bien que possible.

Comme il y a beaucoup de manières de « faire notre métier » nous avons entrepris d’écrire ce que ça voulait dire concrètement pour nous. Cela nous a pris plusieurs semaines, et quelques km de paperboard. Le temps pour nous de traduire la vision d’Imense, notre actionnaire : « Imaginer et développer des entreprises créatrices de richesses à partager où les talents de chacun s’harmonisent dans la confiance, la bienveillance et le respect au service de l’Homme debout. »

Nous en avons tiré 5 mots, et pas mal d’actions concrètes pour les mettre en oeuvre. Depuis, sur le mur de notre bureau il y a écrit : « En travaillant chez Prêt à Recevoir, je choisis d’être généreux, intégral, différent, innovant et confiant« .

Nous ne sommes pas meilleurs que d’autres, nous essayons simplement d’être fidèles à un idéal et de rendre réelle une conception différente de l’entreprise. Nous n’y arrivons pas toujours, mais nous essayons.

  • Confiant
  • Différent
  • Généreux
  • Innovant
  • Intégral

Il nous paraît essentiel que les relations humaines se construisent avant tout et surtout en confiance. A tous les étages et entre tous : clients, fournisseurs, salariés. Concrètement aussi. Comme base pour les décisions de tous les jours, pour les comportements de tous les jours, pour la gestion des difficultés de tous les jours. Par exemple, en privilégiant la parole donnée à la mise en place de contrats.

Nous désirons que les échanges soient les plus transparents possibles pour que la coordination soit effective et toujours meilleure. Nous sommes aussi sereins par rapport à l’avenir car nous savons que même en étant exigeants et en nous fixant des objectifs, le quotidien peut être dynamique tout en étant paisible. L’espoir et la confiance sont la meilleure source de confiance qui soit pour nous faire avancer et donner du cœur, de l’élan à nos actions.

Par exemple, dans le cas (rare !) où un client n’est pas satisfait de notre prestation ou qu’un retard de livraison l’a placé dans une situation difficile, nous lui proposons d’estimer lui-même le préjudice qu’il a subi et de nous dire ce que nous devons faire pour que la confiance entre nous soit rétablie.

Ne pas être et de ne pas faire comme tout le monde ne nous fait pas peur. Ainsi, nous considérons que la finalité de notre entreprise est l’aventure humaine et non pas le « business ».

Bien conscients que chaque membre de l’équipe est une mine de richesses incommensurables et uniques, nous recherchons avant tout le développement des talents de chacun et l’épanouissement de chaque personne à son poste. Nous pensons que Prêt à Recevoir n’est pas seulement un lieu ou un cadre de travail il est aussi un lieu et un cadre de vie.

Et il est vrai qu’on a une super cuisine toute équipée et que le « ça va ? » du matin n’est pas une convention mais une véritable question.

Par exemple, une salle de silence est à la disposition de ceux qui le souhaitent pour faire une sieste, méditer, lire en silence, etc.

Parce que la mascotte de PAR est Edgard (un serveur !) et pas Narcisse, nous ne voulons pas regarder notre nombril ni vivre en autarcie. Prêt à Recevoir, au contraire, souhaite ponctuellement contribuer à l’action d’autres organisations et associations en donnant de son argent et de son temps. Pour cela, nous nous sommes fixés de :
Donner localement : nous n’avons pas les moyens de stopper la faim dans le monde, mieux vaut aider des structures pour qui nous apportons un vrai soutien et avec qui nous pouvons garder un lien de proximité.
Donner « utilement » : en lien avec le don local, nous privilégierons les dons (en nature ou financiers) qui iront à des structures qui ont de réels besoins. Afin que notre générosité ne serve pas uniquement aux frais de fonctionnement, mais qu’elle soit un réel soutien à l’action.
Donner intégralement : nous soutiendrons des structures demandant un soutien de « première urgence » (alimentaire, en l’occurrence), ou favorisant le développement intégral (formation, réinsertion…). D’autre part, nous serons vigilants à ce que le don que nous ferons, quelle qu’en soit la nature, ait une vraie valeur ajoutée.
C’est pourquoi les membres de l’équipe prêtent de temps en temps leurs bras, leurs mains, leurs pouces à ceux dont le projet est de servir ceux qui en ont besoin. Parce que nous sommes persuadés que nous pouvons mieux remplir notre mission d’être prêt à « recevoir » en étant aussi prêt à donner.

Par exemple, une fois par mois deux membres de l’équipe vont servir les repas à des personnes âgées dans une maison de quartier à deux pas de notre bureau.

Parce que « On n’a jamais fait comme ça » n’est pas un critère de choix, nous voulons être tournés vers l’avenir, et rester en éveil sur de nouvelles possibilités, de nouvelles manières de faire.

Préférant être des précurseurs que des suiveurs, la nouveauté nous attire et nous n’avons pas peur de remettre en cause des habitudes, des produits ou des fonctionnements. Nous considérons PAR d’avantage comme un laboratoire au sein duquel nous pouvons essayer ce qui nous semble pertinent (dans la limite des stocks disponibles !) que comme une brocante où s’entassent des vieilleries et des lauriers des temps glorieux sur le registre : « c’était mieux avant ». C’est pour cela que sur notre plafond, nous avons écrit cette phrase de Mark Twain : « Ils ne savaient pas que c’était impossible, alors ils l’ont fait ».

Par exemple, nous aimons bien essayer différentes manière de répondre aux attentes de nos clients, ce qui explique la raison pour laquelle notre site change fréquemment. Très humblement, nous avons un peu réinventé le métier de traiteur puisque nous assumons complètement le fait de ne pas cuisiner les produits que nous vendons. Nous essayons toujours d’aller au plus simple en nous efforçant de penser « comme un client » et de comprendre quel est son besoin et non pas ce que nous souhaitons lui vendre. Et ça, ça change tout, comme dirait l’autre.

Par « intégral », nous entendons « toutes les dimensions de la personne ». En effet, nous pensons qu’il n’y a pas de raison de ne pas être les mêmes au travail et chez nous, encore moins de commencer à être soi-même à 18h.

C’est la raison pour laquelle nous sommes persuadés que l’entreprise peut nous permettre de développer toutes les dimensions de notre être : corps, âme et esprit. L’entreprise n’est pas seulement faite pour bénéficier du savoir-faire et des compétences de ceux qui y travaillent, et contribuer ainsi à son développement économique. Elle peut aussi être l’occasion pour ceux qui y collaborent de se développer, entre autres dans leurs compétences professionnelles par le biais de formations ou de prise en compte des désirs d’évolution professionnelle des uns et des autres. Par le biais, également, d’un aménagement des horaires et des conditions de travail pour ceux qui en auraient besoin pour des raisons personnelles. Prêt à Recevoir se veut aussi un tremplin, pour permettre à ceux qui le souhaitent de reprendre pied et/ou de se former à une activité différente.

Par exemple, Yves a fait une formation pendant 3 ans en parallèle de son travail chez Prêt à Recevoir. Aujourd’hui, il est psycho-thérapeute « pour de vrai » et à temps plein.

0 0